Shell reçoit une offre ferme de DCC Energy pour l’acquisition de Butagaz

19/05/2015

Shell a annoncé avoir reçu une offre ferme de 464 millions d’euros ($529 million) de DCC Energy pour sa filiale française de Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) Butagaz. En réponse, Shell a accepté d’entrer en discussions exclusives avec DCC Energy.

Suite à cette offre, une procédure de consultation des instances représentatives des salariés tant de Butagaz que de Shell en France va être engagée. Selon ses principes de conduite, Shell France s’assurera que ce dialogue s’effectue avec honnêteté, intégrité et dans le plus grand respect des personnes.

L’offre sera ensuite soumise à l’obtention des autorisations administratives et règlementaires requises. Il est attendu qu’elle soit finalisée au cours de l’année 2015.

Aucune des autres activités de Shell en France – telles qu’Aviation, Cartes Carburants, Lubrifiants, Réseau, Bitumes etc. – ne sera impactée par cette cession.

La vente de Butagaz est cohérente avec la stratégie de Shell de concentrer son empreinte dans l’ aval (« Downstream ») sur un nombre réduit d’activités et de marchés là où elle peut être la plus compétitive, et s’inscrit dans le cadre d’une sortie mondiale de l’activité GPL initiée par Shell depuis plusieurs années.

Créée en 1931, la société Butagaz est l’un des leaders français de la distribution de GPL (Gaz de Pétrole Liquéfiés) butane et propane. Présente sur tout le territoire national de la France métropolitaine et corse, la société, dont le siège social est implanté à Levallois-Perret, emploie près de 550 salariés et fournit chaque année plus de 400.000 tonnes de Butane et de Propane à plus de 4,2 millions de clients particuliers et professionnels.

 

Retour